fresque UNE

fresque atelier créatifDes briques Lego pour un serious game, une fresque pour une facilitation graphique, et un thème “Comment financer la transition dans nos territoires ?”

Voici les ingrédients proposés à 20 participants réunissant chercheurs, élus, entrepreneurs et acteurs de terrain, de la Région ou d’ailleurs. 20 regards croisés pour ouvrir le champ des possibles et trouver ensemble des solutions concrètes au financement de la transition dans nos territoires.

Qui a dit qu’innover était impossible à l’Université ?

Construit sur les principes de l’intelligence collective, ce premier atelier créatif à l’initiative du Réseau Transition et en partenariat avec le Magazine Alternatives Économiques, s’est déroulé le 25 novembre 2016 en 2 temps : un atelier créatif avec 20 experts suivi d’une discussion publique en forum ouvert orchestrés par deux facilitatrices certifiées.
Pour Olivier Galibert, Responsable Scientifique du Réseau Transition : « Une telle journée doit alimenter la réflexion sur la place de l’innovation à l’Université. Il s’agit bien de faire émerger un nouveau modèle de société, réunir chercheurs, entrepreneurs, experts de tous bords, personnes travaillant sur des sujets, des disciplines et des secteurs différents, constitue un premier pas mais il ne faut pas s’arrêter là. C’est de cette manière qu’un écosystème favorable à l’innovation se crée. Cela bouscule nos habitudes et peut faire peur. Et pourtant, il est urgent de s’y mettre. »

Mais pourquoi innover ?

Depuis plusieurs années, de multiples crises touchent la France comme les autres pays. Nous constatons une réelle prise de conscience que notre mode de consommation et de développement n’est pas durable pour les générations futures, mais qu’il est également de plus en plus inéquitable pour les générations actuelles.
Face à ce constat, il est nécessaire de franchir un nouveau cap en opérant progressivement une transition de la France, permettant de changer d’échelle en dépassant le stade de la prise de conscience, des initiatives pionnières et des premières mesures sectorielles, pour aller vers une mise en mouvement coordonnée de l’ensemble des acteurs de la société.

“Engager la transition, c’est évoluer vers un nouveau modèle économique et social,
un modèle qui renouvelle nos façons de consommer, de produire,
de travailler, de vivre ensemble.”

atelier créatif travail

C’est en conjuguant cette innovation sociale et sociétale avec l’accompagnement au changement qu’il sera possible de mettre le progrès au service d’un nouveau modèle de société. L’enjeu est donc de s’intéresser au contenu qualitatif du développement.

Objectif Horizon 2020

Depuis 2015, la loi de transition énergétique pour une croissance verte impulse un élan d’écologie positive qui lève les freins, libère les initiatives et donne à chacun le pouvoir d’agir. Ce sont tous les acteurs, collectivités territoriales, associations, entreprises et citoyens qui feront émerger un nouveau modèle de société qui allie progrès économique, écologique et humain.” Cette dynamique est amplifiée par la Stratégie Nationale de Transition écologique vers un Développement Durable (SNTEDD) 2015-2020 que le Gouvernement a adoptée en Conseil des Ministres le 4 février 2015. Cette troisième stratégie innove par son ambition de définir un modèle de société plus sobre à horizon 2020.

Ce nouveau modèle repose sur des leviers existants à amplifier et des opportunités à développer. Mais, aujourd’hui encore, en 2016, on oppose souvent structures de l’État, entreprises privées et société civile. Alors que la coopération est nécessaire face aux défis que pose l’enjeu environnemental : tous les acteurs ont une part de responsabilité. Les progrès dépendent de la capacité de nos sociétés à mobiliser toutes les parties prenantes qui sont  interdépendantes les unes aux autres.

Le monde de la recherche a donc un rôle essentiel à jouer en produisant les connaissances qui permettent de fournir les bons diagnostics, de donner des connaissances intègres et fiables, ainsi que d’élaborer des solutions avec une démarche de transition qui implique fortement la participation. Le relationnel est fondamental car on tente d’impliquer l’individu, de dialoguer avec tous les publics. La transition vise le changement de comportement et d’habitudes. Dans cet objectif, le Réseau Transition s’est engagé vers une expertise dans l’accompagnement des différents publics.

Des pistes à exploiter pour construire des possibles

creativité Julie BoiveauLe 1er atelier créatif mené lors des Journées de l’économie autrement a permis de faire dialoguer représentants des collectivités locales, des entreprises, du labo de l’ESS (économie sociale et solidaire), des monnaies locales citoyennes et de la recherche. Il n’a pas abouti à des solutions concrètes directement exploitables mais il a fait émerger des pistes à approfondir. Le Réseau Transition, la Maison des Sciences de l’Homme et l’Université de Bourgogne ont mis à disposition un lieu et un cadre permettant de lancer la dynamique pour que chacun puisse venir s’agréger à l’écosystème et apporter sa pierre à l’édifice. In fine, il n’est pas tant nécessaire de faire travailler ensemble tous ces acteurs, que de les faire travailler côte à côte… C’est à dire leur donner l’opportunité de se voir, de se parler, d’échanger, et de repartir plus riches d’idées ou de ressources qu’avant leur rencontre. D’ailleurs, grâce à la richesse des échanges, les participants ont manifesté une volonté unanime de se retrouver lors d’un prochain atelier programmé début 2017. L’objectif de cette prochaine rencontre est de pousser davantage leur réflexion qui a été amorcée lors du 1er atelier afin de pouvoir créer un think et do tank interdisciplinaire et multisectoriel, consacré au financement de la transition dans nos territoires. La finalité est donc bien de combiner la réflexion à l’action pour faire émerger des propositions concrètes de financement de la transition dans nos territoires et ainsi contribuer au volet ESS* du Schéma Régional de Développement Économique.

Pour en savoir plus :
>> retrouver la synthèse de la restitution de l’atelier
>> lire les résultats de l’enquête de satisfaction

*ESS : économie sociale et solidaire