Responsable de projet : Matthieu Duboys de Labarre, Maître de conférences, CESAER, Agrosup Dijon

sociologie de l’alimentation

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’une recherche interventionnelle qui a commencé en janvier 2012. Cette dernière, Empowerment, Comportement Alimentaire et Economie Solidaire (ECOALES), coordonnée par le Centre Emile Durkheim (CNRS, Science Po Bordeaux et Université Bordeaux Ségalen) et le CESAER (INRA et AgroSup Dijon), associe le monde de l’économie solidaire – l’intervention (UNITERRES) est portée par l’A.N.D.E.S, un réseau d’épiceries sociales et solidaires – et le monde de la recherche (sociologie, anthropologie, économie et épidémiologie nutritionnelle). UNITERRES, qui est expérimenté dans les régions Poitou-Charentes, Aquitaine, Midi Pyrénées et Bretagne repose sur une double approche. D’une part elle vise par un mode d’approvisionnement innovant qui s’apparente à celui des AMAP, à créer du lien entre le public des épiceries solidaires et des producteurs locaux susceptibles de revaloriser la relation à l’alimentation des personnes défavorisées. D’autre part avec des ateliers autour de l’alimentation, elle cherche à redonner sens et plaisir à cette activité. Elle met donc en jeu, de manière conjointe, trois axes de l’activité alimentaire : son accessibilité économique, sa signification dans la chaine de production (replacer l’aliment dans son contexte de production et créer un lien entre producteur et consommateur), et son lien avec des savoirs faire et des compétences culinaires. Par ailleurs, cette intervention interroge le modèle économique de l’aide alimentaire et la viabilité pour les producteurs de s’inscrire dans une telle démarche.

circuits courts – relocalisation alimentaire – économie sociale et solidaire – agriculture – aide alimentaire

ANDES (réseau d’épiceries sociales et solidaires)

Financement : conseil régional de Bourgogne

Autres projets