digital-marketingL’insertion professionnelle, la santé, le tourisme, le logement… tous ces secteurs produisent des données sur nos activités. Mais, ces données peuvent-elles servir l’innovation en Bourgogne Franche-Comté ? Avant d’entamer ses recherches, l’équipe Évaluation de l’Usage Local des Données Territoriales (EULDT) s’est intéressée à l’identification des producteurs de données. Notre service Veille les a accompagnés dans la démarche méthodologique de recherche d’information.

Aujourd’hui, il n’existe pas de visions d’ensemble des données, indicateurs et synthèses produites pour l’aide à la décision et l’action sur notre territoire. Les chercheurs du projet Évaluation de l’Usage Local des Données Territoriales, mené par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon en collaboration avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), se sont interrogés sur leurs natures. L’équipe s’est alors adressée au Réseau Transition dans le but d’optimiser sa méthode de recensement des observatoires régionaux collectant des données territoriales telles que l’emploi, l’éducation, la santé ou encore l’environnement.

La recherche des producteurs de données

mapNotre première étape a été d’établir un répertoire lexical autour de l’action sociale et environnementale incluant l’économie sociale et solidaire. Nous avons associé à ce recueil une liste de termes liés à l’observation et à l’étude de phénomènes sociaux. Les concepts ainsi constitués ont été  combinés à la liste des territoires étudiés (quartiers, communes, communautés de communes, départements…).

Pour la seconde étape, nous avons exploité notre répertoire lexical pour interroger les moteurs de recherches généralistes. Les requêtes se sont affinées en partant du niveau régional pour aboutir au niveau le plus fin de la recherche : les principales communes ciblées.

Une fois la liste des producteurs ou collecteurs de données établie, nous avons procédé à la description des sources. Pour chaque acteur retenu, nous avons indiqué l’origine et le type des données exploitées, la ou les thématique(s), l’activité principale de l’organisme, sa zone d’intervention et son réseau partenarial. Les chercheurs ont enrichi ce descriptif en contactant les acteurs ciblés. A terme, le fichier produit permettra de catégoriser et de questionner la nature et les relations entre les observatoires de la région.

La représentation progressive du réseau d’acteurs régionaux

Les chercheurs ont actuellement une variété de types d’observatoires et d’usages de la donnée.

graphiques donnéesPremiers résultats de la recherche :

Les premiers résultats confirment à l’équipe la nécessité d’interroger les dispositifs de communication inter-institutions et interservices. Derrière ces données se cachent d’importants enjeux d’appropriation citoyenne et associative du territoire ainsi que d’aide à la mise en place d’actions.

L’équipe EULDT* souhaite obtenir un recensement le plus exhaustif possible pour accompagner la circulation de données territoriales en Bourgogne Franche-Comté et la création de services régionaux innovants. L’étude de ces données se poursuit et fait transparaître les enjeux d’appropriation de nos données dans la région.

* Évaluation de l’Usage Local des Données Territoriales