ateliers de l'empowerment

Le 4 février 2016 dernier, l’équipe du projet “Empowerment 2.0”, soutenu par le Réseau Transition, organisait la première session des Ateliers de l’Empowerment. Cet événement, le premier d’une série de cinq ateliers thématiques autour de l’empowerment, a réuni plusieurs acteurs du territoire (élus, chercheurs, associatifs, etc.) autour de questions relatives à la transition socio-écologique. En clôture de cet atelier, Marie-Hélène Bacqué (sociologue et spécialiste des politiques urbaines en France et aux Etats Unis), a pu retracer l’évolution du concept d’empowerment lors d’une conférence ouverte à la Maison des Sciences de l’Homme.

Des ateliers pour approfondir la notion d’empowerment

Les Ateliers de l’Empowerment ont pour objectif de mettre en regard le concept éponyme avec des thématiques variées telles que, la transition socio-écologique, l’économie sociale et solidaire ou le numérique. Ce 4 février, à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, Nicolas Peirot et Olivier Galibert, respectivement Ingénieur d’Etudes et responsable du projet “Empowerment 2.0″, recevaient plusieurs participants, tous acteurs du territoire, pour une matinée d’échanges autour des pratiques et des représentations du concept d’empowerment. Dans la salle, des chercheurs en sociologie, en géographie, en communication et en droit, ainsi que des professionnels du bâtiment durable (ou smart cities) étaient présents. L’assemblée était également constituée de représentants d’associations de quartier et de figures politiques bourguignonnes. Grâce à leurs expériences, ces élus, militants, citoyens, entrepreneurs et chercheurs ont contribué à une réflexion collective sur le rôle dans la transition socio-écologique. Comment ces derniers peuvent-ils construire des alternatives socio-écologiques ? Quelles formes de “pouvoir agir” peuvent en émerger ? Et comment mobiliser les acteurs dans la transformation de la société vers un mode plus durable ? Ce sont quelques unes des question abordées par les dix-sept acteurs réunis ce matin là. Ces débats alimenteront prochainement le programme de recherche “Empowerment 2.0”, co-financé par le Conseil Régional de Bourgogne et Synergence.

premiers ateliers de l'empowerment

Quelles visions de l’empowerment dans le contexte de transition socio-écologique?

De la table ronde résulte un constat partagé mais des pratiques et des représentations distinctes. Pour les militants, l’empowerment est avant tout un outil de prise de pouvoir des citoyens. Pour d’autres, la notion renvoie à de nouveaux modes de management mettant l’accent sur l’autonomisation des individus. « De quelle façon les élus peuvent-ils accompagner le développement de la volonté d’agir ? », s’interroge par exemple, l’un des participants.

Olivier Galibert soulignera en conclusion l’une des problématiques principales suscitées par la transformation socio-écologique : des citoyens qui ont le sentiment de ne pas être écoutés, mais qui paradoxalement, lorsqu’ils en ont la capacité craignent de voir leur participation récupérée par les instances politiques. Enfin, il semble évident que la société, loin d’être immobile, participe de plus en plus à la gouvernance des territoires. Pour aller vers une société vraiment plus durable, cette mobilisation doit être concertée et surtout doit être nourrie par un échange constant entre toutes les parties prenantes : institutions, associations, citoyens, acteurs privés.

Marie-Hélène Bacqué : une spécialiste de l’empowerment explique l’approche internationale du concept

Marie-Helene-Bacque
Marie-Hélène Bacqué

Afin de poursuivre une réflexion commune, l’équipe d’”Empowerment 2.0″ a donné la parole à Marie-Hélène Bacqué dans une conférence ouverte à tous. Chercheuse spécialiste de l’empowerment, elle en décrit une approche internationale. Ainsi, elle retrace l’évolution du concept selon trois phases, allant de son origine américaine jusqu’à son utilisation aujourd’hui sur un mode “néo-libéral” (marketing, management). Son intervention s’apparente à un décryptage d’une pensée anglophone difficilement traduisuible en français. A la suite de cette intervention, Adrien Krauz [n.d.a : doctorant en urbanisme et aménagement à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense] est intervenu sur la thématique de la transition et de la gouvernance environnementale. Son analyse s’est appuyée sur son travail de recherche doctoral, dans le cadre du Plan Climat de Montreuil.

(Ré)écoutez la conférence de Marie-Hélène Bacqué : « L’empowerment : une pratique émancipatrice » sur Radio Dijon Campus.

Les ateliers de l’empowerment se poursuivront durant toute l’année 2016. Une prochaine édition aura lieu en juillet sur les modèles économiques de transition. Tous les événements organisés dans le cadre d’”Empowerment 2.0″ seront annoncés sur notre site.

Empowerment 2.0 est un projet financé par le Conseil régional de Bourgogne et Synergence.