Ce 14 décembre avait lieu la restitution d’une recherche sur la programmation culturelle, dans le cadre de la journée professionnelle « Deux regards sur la diffusion du spectacle vivant » organisée par le Lab.

 

« La fabrique de la programmation culturelle » est une étude menée par François Ribac, sociologue, compositeur et maître de conférences (Université de Bourgogne Franche-Comté) et Catherine Dutheil-Pessin, Professeur de sociologie (Université de Grenoble). Cette recherche s’intéresse aux politiques culturelles et plus particulièrement au métier de programmateur de spectacles.
IMG_20151214_140851
François Ribac et les étudiants du Master Métiers de la culture de l’Université de Bourgogne
Comment les spectacles sont-ils sélectionnés? Quelle est le rôle des réseaux professionnels? Quelles contraintes doivent être gérées par les programmateurs? Ce sont quelques unes des interrogations soulevées par cette étude, la première à s’intéresser de près à la manière dont est « fabriquée » la programmation des spectacles et à la spécificité du métier de programmateur.

 

François Ribac, qui a mené cette étude, s’intéresse également à la manière dont les arts et les pratiques culturelles peuvent aborder la transition socio-écologique, alors même que leur dynamique repose sur un renouvellement des équipements (décors, costumes…), des équipes, etc. Une question qui pourra être abordée lors d’une prochaine recherche en cours de montage et accompagnée par le Réseau Transition.

 

Suivez la Fabrique de la programmation culturelle sur Facebook : https://www.facebook.com/LaFabriqueDeLaProgrammationCulturelle/?fref=ts